Vous avez déjà visité une grosse bulle cocooning ? Pour moi, c’est chose faite ! Et en plus il y’avait pleins de jolies choses à l’intérieur… laissez-moi vous montrer. Ou encore mieux, allez-y c’est jusque dimanche, 18h !

Rencontre avec les blogueuses

La Ville de Carqueiranne nous a convié à une matinée découverte du dôme et de ses créateurs. Au programme : petit-déj, photos et rencontres. C’était top !

Amélie , Elodie , Julia, Ingrid et Marylise , les copines blogueuses toulonnaises


Photo avec Amélie

Découverte des stands

Noël approche… Vous avez tous vos cadeaux ? Si non, une vingtaine de stands vous proposent de jolies pièces. Que ce soit éthique, fait main, personnalisable… Il y’en a tous pour les goûts et les budgets !


Créations de couture et décoration de confection Française, fait main et personnalisables.
Site web
Instagram


Créations originales et contemporaines
Page Facebook


Créations made in Toulon avec des matériaux de récup
Page Facebook


De superbes pancartes personnalisables, coup de coeur pour celles mentionnant Toulon…
Page Facebook

De magnifiques bijoux minimalistes /
Page Facebook /


Les créations modernes et design de Méli Melo 
Page Facebook


Décorations et luminaires en béton tout mignons
Instagram


Pièces uniques réalisées à partir de fleurs et de pierre
Site web

Merci encore à la Ville de Carqueiranne de m’avoir convié à cet événement !

Et parce que je ne pouvais pas partir sans voir la mer, j’ai longé le rivage pour découvrir ces jolis cabanons.


Bon dimanche à vous ♡


Un événement de plus à ajouter à ma checklist ! J’ai enfin ressenti l’ambiance électrique de la fameuse Fête des Lumières lyonnaise. Dans cet article je vais vous donner quelques conseils afin de profiter au mieux de Lyon.

Réservez tôt

D’abord, je vous conseille de vous y prendre à l’avance pour les hébergements, que ce soient Airbnb ou hôtels, les prix s’envolent vite. Pour ma part, j’ai eu la chance d’être hébergée par Eva.

Les illuminations se situent un peu partout dans la ville et les points d’intérêts se situent généralement où les monuments se trouvent.

Choisissez des vêtements chauds

Fraîchement débarquée de la Côte d’Azur, je ne m’attendais pas à ce froid donc prévoyez gands, bonnet, écharpe, doudoune… etc

Sachez que des stands de vins chauds sont présents à chaque coins de rues, utiles pour se réchauffer les mains haha.

N’ayez pas peur de la foule et de l’attente.

Bien que l’organisation soit plutôt bien rodé, le maximum qu’on ait attendu était 15 minutes. En effet, des roulements et des parcours étaient établis pour donner à tout le monde l’opportunité de voir les illuminations.

Au delà de cela, les mappings étaient magnifiques. De même que les places illuminées et les illumignons trônant aux fenêtres des maisons.

Mon weekend ne s’est pas résumé qu’aux lumières… Je vous laisse découvrir quelques spots qui ont également illuminé ce weekend.

Le marché de Noël place Carnot

Des odeurs de gaufre et de bretzel, un caroussel, des chants de Noël. Le marché de Noël lyonnais est vraiment top ! 

Le caroussel et la statue place Carnot. 

Le brunch de folie chez Lumen 

Si vous me connaissez un peu, vous savez à quel point j’adore les brunchs. Et les coeurs dans mes boissons chaudes. Lumen était donc l’endroit parfait dimanche midi. Pour 23€, vous avez un plat et une boisson chaude au choix ainsi qu’un buffet sucré/salé à volonté. 

Aussi healthy que délicieux, je vous conseille de réserver afin de profiter des brunchs car l’endroit est assez petit (mais très cosy !)

Le mini Golden Gate Bridge

Pour moi, la passerelle Saint Georges est un mini Golden Gate Bridge. On a profité d’un rayon de soleil pour faire quelques clichés du pont et des façades colorées.

Pause Chaï Latte chez Human&Tea

Pour le goûter, nous avons testé cette petite boutique de thé, près de la Place des Jacobins. Un vrai délice ce chaï latte et la déco, juste magnifique !


Un grand merci à Eva pour ce weekend rempli de rire et d’amitié qui me laisse déjà pleins de jolis souvenirs…

Le mélange d’architecture, les commerces et leur devantures et bien sûr la nourriture… Bienvenue à Gand, une pépite belge à visiter absolument !

Quand j’étais petite, j’allais souvent en Belgique le dimanche après-midi, juste à la frontière, pour faire le plein de bons chocolats belges et déguster une gaufre…

Le temps a passé, j’ai déménagé à l’autre bout de la France – c’est donc devenu un peu difficile de perpétuer le rituel… Cependant, lorsque je suis revenue à Lille fin octobre, mes parents nous ont emmené ma soeur et moi à Gand. A juste une heure de chez nous, c’était dépaysant.

Si vous me connaissez quelque peu, vous savez que je fonctionne au feeling, que je crois au destin et que j’adore me “perdre” dans une ville au hasard. De plus, mes parents ne sont pas trop du genre à respecter un programme. On s’est donc garés et c’est parti pour la découverte… 

L’Hôtel de Ville et l’ancienne Poste donnent un air historique à Gand, avec ses hautes tours gothiques.
La Place de Gand, traversée par le tramway.
Une ballade le long des canaux.
Les rues sont majoritairement piétonnes ce qui fait beaucoup, beaucoup de vélos !
Au détour d’une rue (Voldersstraat 11a), nous avons croisé cette devanture. “Partage” comme nom de restaurant, c’était une invitation à tester.
Limonade maison et patate douce au fromage pour moi, burger et ice tea pour ma soeur.
Pour le dessert : Aux Merveilleux de Fred. Cette pâtisserie en marbre et à la vitrine plus qu’attirante propose des délices sucrées. 
Pour terminer cette journée, nous avons visité le quartier du street art, exposant des graphs magnifiques !

Les souvenirs que je garde de cette ville sont plus réels que ces clichés. Il me suffit de fermer les yeux pour me rappeler l’atmosphère de cette ville aux couleurs de la Méditerranée Les odeurs de nourriture qui chatouillent mon nez dans le Vieux-Nice, mon essoufflement à monter la colline du château, les façades orangées, la sensation, apaisante, agréable de découvrir un lieu inédit. Je rouvre mes yeux, ils se posent sur le paysage défilant à travers la fenêtre du train. Si je rentre chez moi, à Lille, en ce moment même, je n’ai rien oublié de Nice. Laissez-moi vous la raconter…

L’Avenue Jean Médecin

Fraîchement débarquée de la Gare se trouvant dans le Centre, il faut emprunter l’artère commerçante niçoise pour rejoindre la Promenade des Anglais à pieds. 

L”Avenue” est un condensé de grandes enseignes et d’architecture classique. Je n’avais jamais vu un H&M aussi beau !

Place Massena

Au bout de l’Avenue se trouve la Place Massena. Avec ses colonnes voûtées, et ses statues représentant les 7 continents. Cette esplanade regorge de détails ornementaux à couper le souffle ! 

A l’est de cette place se trouve le Miroir d’eau, juste avant la promenade du Paillon. 128 jets d’eau offrent un joli spectacle pour les yeux…

La Promenade des Anglais

Parsemée de galets et de parasols, la plage du Centenaire grouillait de baigneurs d’octobre et j’avoue que je les enviais un peu. Chargée d’histoire, j’ai remonté cette promenade jusqu’au fameux “I love Nice”.

La colline du château

Surplombant la baie niçoise, le parc de la colline du château vous promet une vue magnifique, jusque l’aéroport même !

Vous pouvez choisir d’être courageux et sportif (comme moi…) et gravir les centaines de marches ou bien prendre l’ascenseur…

Aux différents paliers et au sommet, c’est un vrai labyrinthe où on est heureux de se perdre. Je suis ainsi tombée sur cette cascade…

J’ai toujours rêvé d’en voir une, naturelle et en pleine forêt, certes, mais tout trésor est bon à prendre ! 

Le Vieux-Nice

J’ai adoré me perdre dans les dédales du Vieux-Nice, en levant le nez, puis le descendant vers les vitrines. J’ai adoré cette ambiance de village provençal pleins de secrets. J’ai adoré toutes les couleurs, les senteurs et ce qu’a ressenti mon coeur. 

Le MAMAC

Situé Place Yves Klein, j’avais placé le Musée d’Art Moderne et d’art contemporain en haut de ma liste des choses à faire. Pas pour les collections (quoique très intéressantes, exceptée celle avec des formules mathématiques en tant qu’oeuvres d’art…) Mais pour son rooftop et ce que la vue a à offrir. En effet, à son sommet se trouve un mini jardin botanique.

Le musée est gratuit pour les étudiants donc n’hésitez pas à vous y rendre !

Chez Mamma Roma

Que serait un voyage sans la découverte de spécialités culinaires ? Une amie m’avait conseillé ce restaurant proposant de la pizza Al Taglio, c’est à dire à la part. Autant vous dire que le choix était compliqué. Mes racines italiennes se sont réveillées immédiatement. Tout sentait bon, tout semblait exquis. J’ai choisi une pizza aux champignons et des cannoli à la vanille. Une pure merveille.

Ainsi s’achève mon City Guide de Nice, en espérant vous avoir donné envie d’y aller… Où se fera la prochaine escapade ? Mon envie de bouger est toujours aussi présente ! Pour le moment, je rentre à Lille, peut-être aurais-je le temps de sortir mon appareil photo !

Jouons au jeu des 7 erreurs. Quand on regarde ces deux photos, on se dit qu’il y’a 2 prises distinctes. Pourtant, la photo de droite est à la base celle de gauche. Mais qu’est ce qui a changé pour qu’on passe d’une photo avec pleins de défauts à une photo instagrammable ? Je vous dévoile mon processus de retouche dans cet article…

Mon matériel photo

Avant de passer aux retouches, il me semblait pertinent de vous présenter un peu mon matériel pour vous montrer que, certes, il est important, mais il ne fait pas tout. Je n’ai ni le dernier IPhone, ni le reflex le plus haut de gamme du marché (et encore moins la dernière GoPro – car je n’en ai plus pour le moment…)

Voici donc des exemples de photos suivant le type d’appareil que j’ai en ma possession : 

IPhone : Pour les clichés instantanés, les moments de vie au quotidien.

L’architecture de Toulon capturée à l’IPhone 6

Reflex : Un Nikon D3100, un peu lourd à transporter mais le rendu est vraiment de qualité !

Le magnifique panorama de Nice vu à partir de la Colline du Château et de mon Nikon

GoPro : Je possédais la 6 et l’utilisais principalement pour l'”underwater” et les moments sportifs. Pour compléter, j’avais acheté un dome sur Amazon pour produire le genre de photos ci-dessous. 

Photo prise par une GoPro 6 avec un dôme, permettant de voir en dessous et au dessus de l’eau.

Passons maintenant à mon processus de retouche. En moyenne, cela me prend 20 minutes pour toutes les étapes ci-dessous. 

Redressage/Recadrage

A gauche, la photo brute, sans retouches. A droite, la photo a été redressée pour que la ligne d’horizon GoPro soit rétablie.

Qu’on se le dise, mes photos ne sont jamais droites. La ligne d’horizon est toujours en diagonale. Sur le moment, je ne fais pas attention mais en retouche, ça me gêne. Avec Lightroom, il suffit de modifier le tir avec l’outil “Recadrer et redresser”. Vous pouvez également rogner la photo pour la transformer en carré/portrait/paysage

Appliquer un preset

A gauche, la photo qu’on a redressé. A droite, la photo retouchée

J’ai désormais ajouté une page PRESETS à mon blog. Vous pouvez y retrouver quelques presets en téléchargement gratuit pour Lightroom.

Comme énoncé dans mon article sur les feeds Instagram , j’aime ce qui est naturel. Pour autant, j’adore jouer avec les couleurs de mes photos. C’est une sorte de jeu artistique qui me permet d’exprimer ma créativité tout en améliorant l’atmosphère d’une cliché.

Effacer des éléments gênants

A l’aide de Photoshop, il est possible d’effacer les défauts de notre photo. Par exemple, on aperçoit à gauche ma soeur. Grâce à l’outil “Tampon” et “Rapiécer”, on peut modifier la photo à notre convenance. J’ai également retiré un bloc sur la droite qui alourdissait le paysage.

Et voilà le résultat final ! Certes, ces retouches requièrent un peu de technique et du temps… mais le résultat en vaut la peine, non ?