Nice City guide / Que faire ? Où manger ?

Les souvenirs que je garde de cette ville sont plus réels que ces clichés. Il me suffit de fermer les yeux pour me rappeler l’atmosphère de cette ville aux couleurs de la Méditerranée Les odeurs de nourriture qui chatouillent mon nez dans le Vieux-Nice, mon essoufflement à monter la colline du château, les façades orangées, la sensation, apaisante, agréable de découvrir un lieu inédit. Je rouvre mes yeux, ils se posent sur le paysage défilant à travers la fenêtre du train. Si je rentre chez moi, à Lille, en ce moment même, je n’ai rien oublié de Nice. Laissez-moi vous la raconter…

L’Avenue Jean Médecin

Fraîchement débarquée de la Gare se trouvant dans le Centre, il faut emprunter l’artère commerçante niçoise pour rejoindre la Promenade des Anglais à pieds. 

L”Avenue” est un condensé de grandes enseignes et d’architecture classique. Je n’avais jamais vu un H&M aussi beau !

Place Massena

Au bout de l’Avenue se trouve la Place Massena. Avec ses colonnes voûtées, et ses statues représentant les 7 continents. Cette esplanade regorge de détails ornementaux à couper le souffle ! 

A l’est de cette place se trouve le Miroir d’eau, juste avant la promenade du Paillon. 128 jets d’eau offrent un joli spectacle pour les yeux…

La Promenade des Anglais

Parsemée de galets et de parasols, la plage du Centenaire grouillait de baigneurs d’octobre et j’avoue que je les enviais un peu. Chargée d’histoire, j’ai remonté cette promenade jusqu’au fameux “I love Nice”.

La colline du château

Surplombant la baie niçoise, le parc de la colline du château vous promet une vue magnifique, jusque l’aéroport même !

Vous pouvez choisir d’être courageux et sportif (comme moi…) et gravir les centaines de marches ou bien prendre l’ascenseur…

Aux différents paliers et au sommet, c’est un vrai labyrinthe où on est heureux de se perdre. Je suis ainsi tombée sur cette cascade…

J’ai toujours rêvé d’en voir une, naturelle et en pleine forêt, certes, mais tout trésor est bon à prendre ! 

Le Vieux-Nice

J’ai adoré me perdre dans les dédales du Vieux-Nice, en levant le nez, puis le descendant vers les vitrines. J’ai adoré cette ambiance de village provençal pleins de secrets. J’ai adoré toutes les couleurs, les senteurs et ce qu’a ressenti mon coeur. 

Le MAMAC

Situé Place Yves Klein, j’avais placé le Musée d’Art Moderne et d’art contemporain en haut de ma liste des choses à faire. Pas pour les collections (quoique très intéressantes, exceptée celle avec des formules mathématiques en tant qu’oeuvres d’art…) Mais pour son rooftop et ce que la vue a à offrir. En effet, à son sommet se trouve un mini jardin botanique.

Le musée est gratuit pour les étudiants donc n’hésitez pas à vous y rendre !

Chez Mamma Roma

Que serait un voyage sans la découverte de spécialités culinaires ? Une amie m’avait conseillé ce restaurant proposant de la pizza Al Taglio, c’est à dire à la part. Autant vous dire que le choix était compliqué. Mes racines italiennes se sont réveillées immédiatement. Tout sentait bon, tout semblait exquis. J’ai choisi une pizza aux champignons et des cannoli à la vanille. Une pure merveille.

Ainsi s’achève mon City Guide de Nice, en espérant vous avoir donné envie d’y aller… Où se fera la prochaine escapade ? Mon envie de bouger est toujours aussi présente ! Pour le moment, je rentre à Lille, peut-être aurais-je le temps de sortir mon appareil photo !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *